Voici 3 des nouvelles têtes du MHSC.

Qui sont nos 3 recrues?

En ce début de Juillet particulièrement chaud, le Montpellier Hérault a repris le terrain de l’entraînement et ce, avec 3 nouvelles (jeunes) têtes. Mais alors qui sont Ramy Bensebaini, William Rémy et Jérôme Roussillon ? Présentation.

Voici 3 des nouvelles têtes du MHSC.
Voici 3 des nouvelles têtes du MHSC.

Ramy Bensabaini (20 ans, défenseur central), test grandeur nature.

– Le jour de sa présentation, Ramy Bensabaini arborait un large sourire et une forte envie de s’imposer cachée sous une certaine retenue. En effet il sait qu’à Montpellier il a une possibilité de montrer ses talents à la Ligue 1. Comme il l’a dit lui même, le coach Courbis (qu’il connaît grâce à ses piges en Algérie) « fait jouer les jeunes ». Bensabaini est prêté par le club algérien de Paradou et Laurent Nicollin a indiqué que l’option d’achat serait levée si sa saison est satisfaisante. En clair il a 1 an pour faire ses preuves afin d’espérer s’installer dans un club structuré et professionnel comme le MHSC. Mais alors que savons nous de lui ? Pour ma part pas grand chose, je dois avouer que j’ai du me servir de sa page Wikipédia pour en savoir d’avantage, d’autant qu’il ne possède pas de compte Twitter contrairement à ce qu’on l’a pu croire. Un prêt dans le club de première division belge du Lierse SK l’an dernier et ses 1 mètres 86 plus tard je lis également qu’il a tenté sa chance dans les centres de formation d’Arsenal, de Porto et de Nice sans succès. Bensabaini a tout l’air d’un jeune discret qui se cherche une place dans le foot et je suis très content que Montpellier lui propose ce prêt. Pour lui il y aura un peu de concurrence puisque dans son type de joueur les rangs de la défense héraultaise comptent déjà Saint Ruf, N’Diaye, Skhiri ou encore Roussillon (voir plus tard). Mais en se montrant performant il peut laisser un meilleur souvenir que Djebbour (parti pour Bastia) par exemple ou surpasser Gissi (sur le départ pour l’Argentine). Bref c’est un pari sur l’avenir que s’offre le MHSC avec pourquoi pas une bonne surprise à la clé. Le fait de prendre un prêt avec une option d’achat est donc une excellente décision. Notons également qu’il est gaucher et qu’il portera le numéro 18, laissé libre par notre regretté Karim Aït-Fana (always in my heart).

Jérôme Roussillon (22 ans, défenseur latéral), enfin à la maison.

– Pour cette signature, ce n’est pas vraiment une surprise. En effet Jérôme Roussillon est montpelliérain depuis Janvier dernier mais avait été laissé en prêt à Sochaux (son club formateur) étant donné que nous n’avions pas vraiment besoin de lui sur la deuxième partie d’exercice et qu’il valait mieux lui laisser du temps de jeu. Six mois plus tard Roussillon débarque donc pour de bon à la Mosson et pourra, nous l’espérons, confirmer très vite les espoirs placés en lui puisque sa présence dans les Equipes de France Espoirs depuis son plus jeune âge laisse imaginer que l’avenir du poste d’arrière gauche est entre de bonnes mains. A l’aile défensive gauche le MHSC se cherche entre Congré (qui joue souvent au centre), Deplagne (jouant au centre également) ou Gissi (dont l’unique apparition en Ligue 1 avait marqué les esprits dans le mauvais sens) et Roussillon apparaît tout d’un coup comme une bonne solution, jeune, différente des autres profils et plus puissante. Plus offensif et plus percutant que Congré ou Deplagne, Roussillon permettra de créer des dédoublements sur les ailes, un chose qui nous manque énormément. Sa capacité à centrer peut nous servir dans le jeu car le départ de Mounier qui se profile enlèverait de la vitesse sur les ailes et on sait très bien que ce n’est pas Paul Lasne qui va nous l’apporter ! A vrai dire je ne l’ai vu jouer qu’une seule, c’était l’an dernier en Ligue 2, mais il me plaît dans son style de joueur, vif, appliqué et jeune. Avec le départ probable d’El Kaoutari la défense héraultaise se vide et devrait placer Congré en défense centrale, ainsi le côte gauche se libère (concurrence avec Deplagne et Gissi), c’est donc une recrue à un poste où il nous en fallait une. Pour résumer, Roussillon c’est un des clés de l’avenir, une pépite potentielle à suivre lors du temps de jeu qui lui sera accordé.

William Rémy (24 ans, défenseur central), le bon moment ?

– Là encore le MHSC a misé sur un jeune joueur prometteur. Tout comme Jérôme Roussillon présentés un peu plus haut dans l’article, William Rémy fait parti des équipes de France Espoirs. Ici du centre de formation du RC Lens (connu pour avoir créé Varane, Kolodziejczak ou Kondogbia) sa vision du jeu et sa percussion lui permettent de se démarquer de la concurrence notamment lors d’un certain Euro U17 2008. Petit à petit il fait sa place à Lens mais la montée en Ligue 1 le prive de temps de jeu, il se fait donc prêter à Créteil la saison suivante. Il retourne finalement à Bollaert avant de quitter définitivement le Nord pour s’installer à Dijon. Il joue 57 matchs de L2 en 3 exercices dont 31 sur la saison 2014/2015. A 24 ans Rémy a donc bien galéré pour finir par trouver un semblant d’équilibre à Dijon dans une équipe de seconde division qui comptait sur lui. En signant à Montpellier il se pose un nouveau défi : réussir en Ligue 1. Un pari difficile mais qui vaut le coup d’être tenté puisqu’il a été recruté libre n’ayant pas renouvelé son contrat dijonnais. William Rémy a tout l’air d’un joueur talentueux et discret. Peut être un peu trop d’ailleurs ce qui lui a coûté du temps de jeu par le passé. Son expérience de la Ligue 2 et de la difficulté lui serviront sûrement à Montpellier.  Pour résumer, Rémy c’est un grand oui. Il peut apporter une touche différente de ce que l’on connaît actuellement et sincèrement ça peut pas faire de mal.

Bensabaini, Rémy et Roussillon c’est :

– 3 jeunes défenseurs qui veulent du temps de jeu et qui sont venus évoluer au MHSC.

– 3 paris sympathiques à tenter.

– Des jeunes, encore des jeunes, de quoi préparer l’avenir c’est à dire l’après Hilton.

– Globalement positif pour ma part, et vous?

Crédit Photo : mhscfoot.com

Passionné du football vrai, du Montpellier Hérault et toujours à la recherche de Belhanda.

2 thoughts on “Qui sont nos 3 recrues?

  1. Bon article ! Pour (essayer) d’étoffer un peu sur Bensebaini, que l’on connait très peu, les avis des supporters belges sont mitigés sur les forums. Certains l’ont trouvé mauvais, d’autres très bon avec un fort potentiel. Il a, malgré de très bons matchs, commis pas mal d’erreurs de jeunesse apparement. A tester, ça peut très bien être une bonne surprise !
    PS : voici ses stats sur Fifa, afin de se faire une idée sur ses qualités :p http://www.futhead.com/15/players/37719/rami-bensebaini/

    1. Oui voilà c’est un test que l’on peut se permettre de faire. En plus c’est un prêt avec option d’achat donc aucun soucis !
      Excellent la page futhead !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *