6

La palette approximative – Les buts de Casimir Ninga (1/2)

En ces fêtes de fin d’année je me suis posé la question suivante : quelle est la meilleure chose qui te sois arrivé en 2015? En quelques secondes un constat s’impose, il s’agit de Casimir Ninga. Ça n’a pas fait un pli, le tchadien qui coûtait moins cher qu’un IPhone (à peu de choses près) est la meilleure nouvelle de l’année.

Vous le savez, j’ai deux passions dans la vie : Motus avec Thierry Beccaro et les palettes tactiques de Pascal Dupraz. Donc entre deux « Super Partie » je me suis lancé dans la réalisation de mes propres palettes. Pour commencer j’ai testé avec les 6 buts de Casimir Ninga. Les traits sont approximatifs (excusez mon niveau sur Paint) mais on s’aperçoit de pas mal de choses. Casimir est-il seulement un vent de folie qui va s’estomper? Pas sûr…

I- Avaleur d’espace

OL 2-4 MHSC, but du 0-2 (11′).

11

La défense lyonnaise n’est pas bien alignée et Casimir voit l’espace dans le dos de Gonalons, il fait l’appel.

12

Rémy le sert par un long ballon et Casimir fait parler sa vitesse.

13

Il contrôle vers le but et continue d’accélérer pour aller dans l’espace vide. La défense est en retard.

14

Seul Rafael peut le suivre, il se retrouve en 1 contre 1 et décide d’aller fixer sur la droite.

16

Il remporte le duel face à Rafael et se retrouve face à un Lopes déjà sorti. Il a peu d’angle pour frapper et est excentré.

17

Il pousse entre les jambes de Lopes et finit ainsi une action sans faute.

OM 2-2 MHSC, but du 0-1 (32′)

21

La défense de Marseille est très bien alignée et Casimir est complètement encerclé.

22

Il passe à Boudebouz, esseulé, et se projette vers l’espace libre.

23

Les marseillais montent sur Boudebouz, leur alignement devient désordonné et Casimir s’engouffre dans leur dos. Boudebouz fixe puis le sert.

24

3 marseillais sont éliminés par la passe et Casimir remporte son duel face à Mendy. Mandanda sort, il faut frapper.

25

En bout de course, il trompe Mandanda d’un tir finement placé : but.

MHSC 2-1 EAG, but du 2-1 (62′)

1

La défense de Guingamp est très bien alignée, Casimir est Camara (entourés) sont marqués de près, Dabo n’a pas d’option de passe. Yatabaré décide de se diriger dans l’espace vide.

2

Grâce au déplacement de Yatabaré, la défense bretonne est étirée et Camara peut faire un appel dans l’axe : enfin une option pour le porteur de balle. Casimir est marqué mais se déplace vers le but.

4

Dabo sert très bien Camara qui se retrouve dans un espace libre. Casimir l’a intelligemment suivi et la défense guingampaise s’est totalement arrêtée ce qui donne un deux contre un, Lossl est le dernier rempart.

5

Camara fixe le gardien et Casimir se démarque au second poteau. Camara le sert, la défense est complètement absente.

6

Pas hors-jeu, Casimir termine l’action.

Ces exemples soulignent l’excellente capacité de déplacement de Casimir. A Lyon, il voit l’espace dans le dos de la défense et s’y engouffre. Face à Marseille il se créé lui même l’espace à la suite d’un une-deux avec Boudebouz. Enfin contre Guingamp il profite des déplacements de Camara et Yatabaré pour suivre l’action et s’insérer dans l’espace libre. Il se fait oublier de son défenseur et est le seul à avoir suivi l’action.

La réussite de Casimir s’explique en partie par sa gestion des espaces, qu’ils soient existants et qu’il les créé. Le tchadien est toujours concerné par le ballon et se déplace très intelligemment. Son atout numéro 1 (sa pointe de vitesse), il l’utilise à merveille et déstabilise les défenses. Dès qu’un joueur pailladin est libre au milieu de terrain il n’a qu’à lever la tête pour voir son déplacement. Ses appels sont souvent justes et il ne se rate quasiment jamais lorsqu’il est lancé.

A Lyon et à Marseille, le MHSC avait décidé de jouer avec les espaces dans le dos des défenses, résultat : 2 doublés pour Casimir. Une arme à utiliser plus souvent…

A suivre…

Passionné du football vrai, du Montpellier Hérault et toujours à la recherche de Belhanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *