MHSCLOSC

MHSC-LOSC : Un maintien ça se gagne !

Camaradona, pluie et tactique.

C’était LE fait marquant de l’avant-match. A cause d’une élongation contractée à Angers quelques jours plus tôt, Souleymane Camara avait dû déclarer forfait pour la rencontre face à Lille. En perte de repères, déboussolés, à terre, les supporteurs pailladins pensaient que l’équipe allait droit à la défaite. C’était sans compter sur les retours dans l’effectif de Pionnier et Martin. En plus de l’absence de notre légende, une pluie impressionnante contraint beaucoup d’hinchas à rester chez eux. Contre mon gré me voilà obligé de rester chez moi et je n’en suis pas peu fier. Bref l’avant-match sentait le marron on peut le dire clairement. Des conditions dantesques, un public clairsemé, pas de Camara… Oui mais voilà; Fred’ Hantz a réponse à tout. Le coach reconduit un 4-2-3-1 en tout points identiques à celui proposé à Angers à la seule exception de Casimir qui remplace Souley. Une formule qui avait bien marché et qui est une alternative exploitable au 4/4/2 « habituel ». Dabo et Saihi prennent place devant la défense, Bérigaud sur l’aile droite et Yatabaré s’installe en pointe.

Enyeama marche sur la 1ere période.

Le premier acte accouche d’un spectacle mitigé. Il pleut vraiment des cordes, les tribunes face-caméra sont vides, les joueurs prudents… Le premier fait de jeu est la triste blessure de Renato Civelli le très sympathique défenseur lillois. Touché sur un contact avec Yatabaré il est forcé de sortir. C’est quand même le MHSC qui se montre le plus entreprenant. Sur un corner de Ryad Boudebouz la tête décroisée de Casimir Ninga est détournée par un Vincent Enyeama de grande classe, un arrêt incroyable. C’est un peu la seule chose que nous verrons dans cette première mi-temps, il faut bien l’avouer. Côté LOSC Sofiane Boufal est un carresseur de ballon mais ses coéquipiers ne l’aident clairement pas (#Eder)…

Et 1, et 2 et 3-0 !!

Montpellier dô Brazil. Vaya ! Que partidazo ! En d’autres termes : quelle seconde mi-temps ! Dès le retour des vestiaires les pailladins sont bien mieux que les lillois et l’arbitre aurait dû siffler un pénalty sur une main de Sidibé. Il n’en est rien, l’action était difficile à juger, on lui pardonne. On lui pardonne surtout car 5 minutes plus tard Boudebouz est l’auteur d’un numéro côté droit et son centre trouve Kévin Bérigaud. Seul, le buteur marque, 1-0 ! Plus costaud, mieux en place, tout simplement meilleurs, les héraultais doublent la mise à l’heure de jeu par l’intermédiaire de Bryan Dabo à la suite d’un coup franc que les lillois ne dégagent pas, 2-0 ! Aux alentours de la 70e minute de jeu nous avons peut être assisté au tournant du match. Quasiment coup sur coup le LOSC se créé 2 occasions mais Laurent Pionnier repousse les tentatives ! C’est ce qui nous sauve d’une fin de match à la Angers avec la peur au ventre. Lille a lâché, Sofiane Boufal est sorti sur blessure (entorse du genou?) et le MHSC déroule. Le centre de Kévin Bérigaud trouve le tout jeune Ellyes Shkiri pour le 3-0 ! For-mi-da-ble seconde période et succès mérité !

Les notes.

Pionnier : 7/10. Très propre dans tout ce qu’il a effectué. Pour sa 50e en L1 Laurent réalise un cleen-sheet et a certainement sauvé la fin de match grâce à 2 superbes parades !

Rémy : 6/10. William continue de s’acclimater à son poste d’arrière droit. Très solide derrière il a très bien contenu Beauthéac. Des performances qui en font doucement un vrai arrière droit…

Hilton : 6.5/10. Excellent, comme d’hab’. Pas énormément de choses à effectuer ce qui explique que la note ne soit pas impressionnante. Le capo a tenu son rang, une nouvelle fois.

Congré : 6.5/10. La même chose qu’Hilton. Monsieur Propre, encore une fois !

Roussillon : 6/10. Match sans encombre pour Jérôme. Souvent opposé à un Boufal très en jambes il a bien tenu le duel. Moins offensif depuis quelques matchs il réalise néanmoins une nouvelle prestation de qualité.

Saihi : 5.5/10. Sorti à la mi-temps Jamel a fait le job en première période, sans exceller. On aime le revoir sur les terrains à ce niveau !

Dabo : 7/10. Le chef, le patron. Un monstre à la récupération, il s’éclate à ce poste. Son but vient récompenser un comportement exemplaire et une volonté de fer. Quelle saison…

Casimir : 5/10. Il n’est franchement pas très bien en ce moment Casimir. Disons qu’il est un peu dans le dur de sa phase d’acclimatation. Aligné dans le couloir gauche il a quand même signé quelques bonnes percées. On t’aime Casimir <3

Bérigaud : 7.5/10. Bérigoal. Il est de nouveau buteur. De retour de blessure en 2016, Fred’ Hantz l’a fait doucement rejouer. Aujourd’hui il marque pour la 3e fois en 4 matchs et offre une passe dé à Shkiri. Fantastique.

Yatabaré : 5/10. Le joueur offensif le moins en vue. En difficulté dos au but, en difficulté en décrochage… Après-midi mitigée pour Mus’ même si son application a fait plaisir à voir !

Le coach Hantz : 7/10. Son 4231 a fonctionné. Comme son 442 fonctionnait. Parfait. Il a ramené des couleurs, des valeurs et des points au MHSC. M.E.R.C.I.

Martin/Shkiri/Sotoca (non notés car rentrés en jeu). Une bonne 2nd mi-temps pour Jonas qui a tenu la baraque et récupéré beaucoup de ballons. Impliqué dans la construction des buts également. Shkiri lui a joué un nouveau match de Ligue 1 dans cette saison d’apprentissage et il a marqué ! Florian Sotoca n’a joué que 5 minutes mais s’est signalé en obligeant Enyeama à une superbe parade.

L’homme du match : RYAD BOUDEBOUZ 8/10. Le maestro. Rien à dire une nouvelle fois. On sent qu’il a purifié, simplifié son jeu. Un délice. 1 passe dé pour Bérigaud, un coup franc amenant le but de Dabo et l’avant dernière passes sur celui de Shkiri. Et dans le jeu, tellement plus ! Un régal de te voir comme ça Ryad !

h

Fredéric Hantz c’est 4 victoires en 6 matchs de Ligue 1. Après Toulouse, le MHSC enfonce un second adversaire direct, le LOSC, au terme d’un match extrêmement maîtrisé ! En attendant les matchs de la soirée le MHSC compte 35 points soit 7 de plus que la zone rouge. De bonne augure avant un mois de Mars compliqué avec 3 matchs à l’extérieur notamment. Une victoire qui fait du bien sur tout les plans : mental, comptable, différence de buts, joueurs… 

Nous aurons l’occasion de reparler de tout ça demain dans le #PodcastPailladistas ! A ne manque sous aucun prétexte on vous attend nombreux à 18h !!! Merci la #TeamMHSC et VIVE LA PAILLADE !

Passionné du football vrai, du Montpellier Hérault et toujours à la recherche de Belhanda.

One thought on “MHSC-LOSC : Un maintien ça se gagne !

  1. Je crois que tu as tout dit !

    Le résultat est important, mais c’est surtout la manière qui m’a convaincu. Même en fin de match à 2-0, en laissant le ballon aux Lillois, on sentait une sérénité derrière, et la création d’une « zone d’exclusion » à 20 mètres des buts de Laurent Pionnier a bien fonctionné.

    Cependant, comme l’a dit Mounir Obaddi à la fin du match, le LOSC était venu à la Mosson en touriste(s), et l’a payé cher.

    Il faudra fournir une copie en tous points parfaite lors du déplacement au Parc des P(r)inces pour espérer revenir avec un résultat.

    J’y crois…

    #OnVaLesTaper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *