j1

Le résumé de MHSC – SMC !

Enfin, la saison 2017/2018 est ouverte. Dans un match très spécial, une chaleur étouffante et devant un public venu nombreux, le MHSC s’est imposé face au Stade Malherbe de Caen. Déjà un moment très fort que nous allons débrieffer, en résumé, en notes et en stats.

Montpellier 1-0 Caen – 5 Août 2017

59′ Camara

Le résumé : un hommage à 3 points.

Quand il s’agit d’ouvrir une saison, la sensation est toujours particulière mais en ce début d’exercice 17/18, elle l’est encore plus. Loulou est forcément dans toutes les têtes mais aussi sur tout les maillots, que ce soit celui des joueurs avec ce Black&Grey collector ou sur celui des supporteurs. La nouvelle collection est un succès, on peut le voir aux abords du Stade car les pailladins sont venus en nombre. 1 heure avant le début de la rencontre les rues sont pleines et la Mosson se remplit. Au final nous serons prêt de 15,000 dans une chaleur absolument irrespirable. Avec les nouvelles règles LFP le remplissage est plus compacte, ce qui permet au tifo tout noir de se mettre en place. La Butte ou Camarga déploient de très beau dessins, « Nous ne t’oublierons jamais » s’exclame Gévaudan. Les supporteurs caennais portent également fièrement un portrait du Saint Père, un geste qui restera gravé, merci. L’émouvante minute de silence, les chants au long du match, les applaudissements à la 74′, les gestes des joueurs et l’hommage final. Un émouvant tour de Stade avec les plus fidèles, Camara et Pionnier en tête. Et puis une tentative de lâcher de portrait, mais Loulou n’a jamais voulu quitter la pelouse, comme un symbole. Au final seuls les ballons se sont envolés, lui est resté bien présent, dans son enceinte et dans nos cœurs.

Côté terrain le MHSC new look sans Mounié, Boudebouz ou Hilton et privé de Sio suspendu, se lance en 442. Camara est présent, jolie surprise quand même. Pour Caen, l’équipe de l’an passé est presque inchangée, on notera Djiku dans l’axe ou Avounou en 6. Les pailladins, noirs pour un soir, monopolisent globalement la balle et se montrent incisifs sans pour autant inquiéter Vercoutre dans la 1ere demi-heure. Finalement ça va chauffer avant la pause, Bérigaud d’abord qui croise trop sa frappe sur une belle orientation de jeu de Lasne. Bérigaud toujours 2 minutes plus tard mais, au duel, il ne peut reprendre correctement le centre très puissant de Mukiele au second poteau. 2 grosses occasions qu’on a déjà peur de regretter à la pause. Mais Kev’ va se rattraper, Montpellier est bien au dessus de son adversaire et le centre de l’ex savoyard trouve Souley Camara au second poteau. La tête du vieux rapace est imparable, 1-0 (59′). Une merveille. Caen ne s’en remettra jamais, trop faible de partout, la défense pailladine est sereine. Nos fusées se créeront d’autres belles occasions, les entrées de Casimir et Sessegnon feront du bien, mais le score ne bougera plus. Il aurait pu être plus sévère mais il a toujours manqué le dernier geste. L’essentiel est assuré, la victoire, un départ du bon pied, un hommage bien célébré et 1 but qui a du aller droit au cœur de celui dont nous sommes tous orphelin.

Les notes.

caen

Lecomte : 6,5. Pour son premier match il a parfaitement géré tout ce qu’il a eu à faire. S’il n’explose pas au niveau de la note c’est qu’il n’a pas eu de parade à effectuer. Sinon 100% propre, rassurant. De bonne augure mais trop peu exploité par les caennais pour avoir plus.

Roussillon : 6. De la Tortue solide, sans fioritures. On se faisait la réflexion qu’il avait été moins en vue offensivement. Peut être était-ce une impression visuelle mais il se pourrait bien que Der Zak lui en ait donné la consigne. Un Roussillon très axé sur la défense pour un MHSC plus équilibré? En tout cas devant lui il peut déléguer. Bon match.

Pedro Mendes : 6,5. Le second débutant de la soirée. Pour quelqu’un qui ne connaissait presque pas le club et ses partenaires il s’est très bien débrouillé. Santini et la profondeur ont été maîtrisé. Si les performances de ce genre se répète, il va taper à la porte.

Congré : 6,5. Même note que pour son compère de l’axe. Il aurait pu avoir plus tant il a bien géré le fait d’être le patron de la charnière mais une jolie relance dans l’axe qui aurait pu coûter cher nous laisse sur ce 6,5. On a quand même vu du mieux comparé à l’an passé.

Mukiele : 7. Pas loin d’être Man of the Match. Énorme activité avec un gros coffre et un physique d’enfer. Auteur d’une superbe galette pour Bérigaud en première période et dominateur sur ses adversaires directs, des deux côtés du terrain. Ses triangulations avec Mbenza notamment ont été importantes. Du très gros Nordi. Avec plus de sérénité balle au pied et de bons choix, ça va faire très mal.

Lasne : 7. C’est celui qui a le plus tenu le ballon au milieu. De belles transversales pour orienter le jeu et peu de ballons perdus (0 fois « dépossédé »). En organisateur il a fait le boulot. Intéressant de voir si ce rôle va lui être confié tout au long de la saison.

Shkiri : 6. On le dit souvent il a un peu le rôle ingrat, celui de l’homme de l’ombre. Ce soir il comptabilise quand même 83% de passes réussis, ce qui souligne sa propreté. Malgré tout, Caen n’a vraiment pas été à son avantage au milieu et il ne s’est donc pas particulièrement mis en lumière.

Ikoné : 6. Beaucoup d’activité et de vitesse, du déchet parfois. Sorti à l’heure de jeu, la capacité à faire des différences viendra au fil des matchs !

Mbenza : 6,5. Quatre-vingt-dix minutes très remplies pour Isaac. Il a su faire parler sa vitesse et faire des différences (notamment en fin de match où il est tout près de servir Lasne en retrait), et le jeu a beaucoup penché sur lui. Il lui manque peut être plus de moments décisifs pour cartonner la note mais c’était du très bon.

Bérigaud : 6. Trois grosses occasions à mettre à son actif, dont un centre en retrait où il doit faire mieux. Passeur décisif génial sur le but et beaucoup de travail. Il serait presque en train de trouver un rôle dans l’équipe et est peut être en chemin vers des prestations consistantes. Il reste maintenant à les répéter et à être plus efficace. Donc, continuez comme ça !

Man Of The Match : Souleymane Camara avec 74. Déjà qu’en temps normal il est impossible à noter, alors là… Titulaire surprise (pour nous), 90 minutes à 100%, de l’importance dans le jeu et ce but. Le jour de l’hommage à Loulou, avec ce maillot, cette célébration… 69e réalisation pailladine, une seule derrière Valadier, 2e meilleur buteur pailladin de tout les temps et 11e saison consécutive au MHSC avec au moins 1 but. Souley, le seul, l’unique. On verra quel destin la concurrence et son physique donneront à sa saison mais elle commence de la plus belle des manières. Historique.

Les stats.

92 – C’est le nombre de ballons touchés par Mukielé ! Le meilleur total du match. Le 2e montpelliérain est Lasne avec 70. Nordi compte aussi 5 duels aériens gagnés, seul le géant Santini fait mieux (7). #Activité

6 vs 5 – Six comme le nombre de dribbles réussis par la doublette Ikoné-Mbenza, comparé aux 5 de l’ensemble des caennais présents au coup d’envoi. #SerialKiller

10 – Comme le nombre de tirs effectués par les pailladins. Un total qui aurait pu être plus élevé si les dernières passes étaient bien arrivées. #Gunners

1 – Souleymane Camara est devenu le meilleur buteur du MHSC en Ligue 1. Ça vous place un Homme, et bientôt une statue on espère.

h

Une ouverture de saison idéale, tout les faits attendus en début de soirée ont été réalisés. Tout de suite, un réflexe, donne tout tes notes en commentaires pour voir si on a assisté au même match. Que la saison pailladine poursuive sur cette lancée !

@AntoineBed & @Valdera_mou.

LA PAILLAAADEUH.
J’ai vu une panenka de Belhanda face à Arsenal à la Mosson.

6 thoughts on “Le résumé de MHSC – SMC !

  1. Les notes sont cohérentes rien a redire , j’aurait mit un 6,5 a bérigaud ( j’aurais jamais cru dire sa un jour) car il s’est battu , a gratter des ballons , c’est crée des occas , a fait une passe décisive sinon pour le reste totalement d’accord

  2. Moins bonne note à Congré (6)!
    Meilleures à Mendès (7) et Lecomte (7)aussi (1 parade à ras de terre et surtout que de superbes relances!)
    Le reste des notes suis ok.
    Avec à noter une belle entrée de Sessegnon qui a bien tenu le ballon quand on avait besoin, et Casimir qui a amené le danger dans le camp de Caen
    A noter que pas mal de joueurs ont fini avec des crampes, c’est qu’ils se sont donnés et ça ça fait plaisir!

  3. Je vais me jouer au jeu des notes !

    Lecomte : 7. Certes il n’a pas été mis en danger de trop tout le long du match, mais ses quelques interceptions dans les airs (ça nous manquait depuis des saisons entières un gardien qui s’impose dans les airs)… et sa claquette importante en début de match nous ont sûrement sauvé les trois points !

    Roussillon : 7. Il a été costaud sur son côté, comme toujours, et n’a à mes yeux pas semblé être en difficulté durant le match. Il a même bien épaulé ses coéquipiers en défense centrale quand le bloc entier était déplacé, et il a été précieux.

    Congré : 5. Il a fait un match correct, mais si je lui mets tout juste la moyenne, c’est encore une fois car il nous a fait LA gourde du match qui malheureusement en temps normal nous coûtait un but. Dans la foulée de MHSC/OL, il réitère donc… je ne comprends pas. Match bon, voire très, mais y’a encore cette couille qui aurait pû coûter très cher. D’ailleurs, sur cette erreur, Der Zakarian a poussé une gueulante sur Skhiri… qui ne comprenait pas pourquoi il était le seul à qui on remontait les bretelles -et moi non plus-.

    Pedro Mendes : 7.5. Très bon match à mes yeux. Il contenait peut-être un peu trop parfois, mais dans l’ensemble, il a muselé parfaitement Santini, joueur le plus dangereux du SMC, et rien que pour ça, son job fût totalement réussi. On a également pû s’apercevoir de son aisance technique, et ses quelques remontées de balles étaient assez plaisantes.

    Mukiélé : 7. Gros match de notre Nordi régional, mais il aurait pû avoir une bien plus grosse note qu’il n’avait pas voulu trop en faire dans la difficulté des échanges en attaque parfois. Mais sinon défensivement c’est à mes yeux notre meilleur élément, et de loin.

    Skhiri : 6. Il a eu le pire job du soir. Nous jouions en 4-4-2, mais l’animation offensive était plus un 4-2-4, voire un 4-1-1-4 (qui n’existe pas, je sais bien, c’est pour imager). Alors oui il n’a pas été au niveau escompté, mais je trouve qu’il a vraiment été laissé à l’abandon car à mes yeux Paul ne faisait pas assez d’efforts défensifs, il se projetait trop vers l’avant.

    Lasne : 5. Il a su parfois impulser de bonnes actions, mais il en a également souvent beaucoup trop fait à mes yeux. Il n’a pas tenu dans sa globalité le rôle qui, je pense, lui avait été demandé par Michou. Il tarde trop dans la transition parfois, alors qu’à son poste il faut justement épurer le jeu et aller au plus vite/simple. Donc match mitigé pour moi…

    Ikoné : 6. Notre petit métronome. On sent qu’il a une fougue monstre, mais il veut bien souvent trop en faire le coquinou. En soi, c’est pas forcément négatif, mais il faut que ça mène à quelque chose de concret. Et trop de fois sur ce match, ça a abouti à des pertes de balles, ou au mieux, des touches. Mais le talent est très présent, et s’il vient à jouer plus simple, il deviendra je pense notre meilleur élément en attaque.

    Mbenza : 7.5. Ce que j’adore chez Isaac, c’est qu’à l’image de Casimir, il est né avec un organisme quadri-pulmonaire. En plus, malgré son rôle d’ailier, il fait tous les efforts défensifs. En attaque, il n’a pas arrêté d’harceler les caennais, et il le faisait toujours face au but adverse, ce qui est extrêmement important pour ne pas faire des grigris que pour le plaisir d’en faire. Dans la finition il s’est parfois un peu précipité, mais dans l’ensemble son match aurait mérité largement un petit but ou une passe D.

    Camara : 8. Comment ne pouvait-il pas être nommé homme du match ce soir ? Il a inscrit le but le plus important de la saison. Lors de la première journée. Alors qu’il n’était jamais censé être titulaire. Et qu’il fêtait ses 74 ans hier. Ça faisait combien de temps sérieusement qu’il n’avait pas joué 90 minutes ? Alors lui y’a eu du déchet. Oui il ne court plus comme avant. Oui il paraît suffisant parfois. Mais putain OUI il a l’expérience et sait encore faire la différence grâce à la bouteille qu’il a. Comme un symbole, c’est le joueur aligné qui avait côtoyé depuis le plus grand nombre d’années notre Loulou qui a marqué… d’ailleurs, dès son but, il n’a pas célébré autrement qu’en rendant hommage à Loulou. Bref, c’est le premier but dans un match officiel qui me met les larmes aux yeux depuis la finale de l’EURO 2016… sauf que là c’était que du positif. Rien que pour ça il ne pouvait qu’être homme du match.

    Bérigaud : 6.5. J’ai encore des réticences sur Kévin, mais je pense véritablement qu’il n’est plus considéré et ne sera plus utilisé comme un finisseur. Il semble désormais évoluer en tant qu’attaquant libre, AT pour les adeptes de FIFA, et ce rôle est intéressant pour lui. Il multiplie les efforts. Et malgré ses nombreuses actions qui n’ont pas été converties, il fût précieux ce soir et dire l’inverse serait pour le coup être de mauvaise foi. Il est le passeur décisif, et son centre n’avait rien à envier à un certain Ryad Boudebouz, c’est dire la qualité du bordel. Donc à reproduire, et à voir contre une équipe plus « forte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *