ppcggcqv

Mr Schneider : 3 actions pour une soirée floue.

Quelle fut houleuse cette rencontre face à l’Olympique de Marseille ce dimanche soir. Une Mosson surchauffée avec énormément de marseillais a assisté aux décisions difficiles qu’a du prendre Monsieur Schneider. Un calvaire, un scénario fou, des erreurs (ou pas) et des réactions multiples qui ont mené à un grand n’importe quoi. Retour dans le calme sur trois actions marquantes de la soirée.

1- Le main d’Hilton.

La première mi-temps de Franck Schneider est plutôt bonne. On notera quand même de la fébrilité en début de match avec un jaune très rapide pour Lasne (2′) et une scène d’arbitre autoritaire face à Sessegnon à la 35e (même si ce dernier aurait du l’écouter sans broncher) mais pas d’action litigieuse, de carton oublié ou même d’avantage non laissé. Cette bonne gestion va s’écrouler juste avant la pause sur le pénalty sifflé pour l’OM. L’action est confuse, le ballon est dégagé involontairement par Hilton dans les pieds de Sanson, marqué par Mukiele. Morgan tente de pivoter pour frapper et perd l’équilibre. Sa frappe est contrée par le bras collé au corps d’Hilton. Mr Schneider montre le point de pénalty.

Deux seules certitudes sur cette action : il n’y a pas de faute de main d’Hilton et l’arbitre était très très bien placé.

fuck

Pour ce qui de la faute de Mukiele, « c’est à l’appréciation de l’arbitre »… Elle semble quasi-inexistante, l’une de ses mains touche Sanson au début mais ce n’est pas ça qui le déséquilibre. Ce qui me gêne le plus c’est qu’on a l’impression que Mr Schneider siffle pour une main. Quand Hilton vient lui dire que sa main est collée au corps, il répond « Je ne veux rien savoir » et n’invoquera jamais une faute de Mukiele. Ce n’est qu’à la mi-temps que l’info de la faute sort, ce qui laisse un goût amer laissant penser qu’il s’est trompé sur une éventuelle main et camoufle son erreur par une très très légère potentielle faute de Nordi… Toujours est-il qu’il a sifflé, que l’erreur est humaine et que Thauvin transforme. 1-1 à la pause.

2- La main d’Abdennour.

C’est l’erreur qui est passé le plus inaperçu sur le coup. Du Stade je ne l’ai même pas vu. Au duel avec Sakai, Aguilar déborde sans vraiment maîtriser la balle et veut passer Abdennour. Sa touche de balle est longue et aérienne, elle touche le bras d’Abdennour. Le problème dans les histoires de main c’est qu’il faut juger l’intentionnalité, la distance entre la main et le ballon, le mouvement du bras… Là l’action est très proche et Abdennour semble retirer le bras… C’est confus. Pour le coup je pense vraiment qu’aucun arbitre n’a vu la main. Mr Schneider semble caché par des marseillais et j’ai la sensation qu’il ne peut voir la main. En revanche son arbitre de touche me paraît mieux placé, mais aucun plan ne le montre. Je vous laisse juger.

3- Le but de Souley.

Si l’erreur sur Mukiele semble réelle et celle sur Abdennour probable, aucun doute pour la décision qui va suivre : c’est la bonne. C’est pourtant celle qui va déclencher le plus de réactions. 81e, coup franc pailladin que botte Junior Sambia. La tête de Camara est parfaite, but. La Paillade explose mais on voit bien que quelque chose ne tourne pas rond puisque les arbitres discutent. Finalement le but est annulé et tout le monde devient fou. Vu du Stade ou en Live la réaction du public est normale, il vient de se prendre un énorme coup de couteau. Moi même si jamais été filmé à ce moment là vous auriez vu un malade mental qui tente de calmer sa rage sur une pauvre chaise (heureusement elle n’a rien). Mais après ralenti, nul doute, Monsieur Schneider a pris la bonne décision. Hilton est hors-jeu et gêne, assurément, Mandanda. La règle est formelle.

Formelle, sauf si on est Stéphane Guy. Assez incroyable comme propos.

https://twitter.com/LinoTreize/status/937445584163819520

En revanche un détail gêne : c’est grâce à l’intervention de Mandanda que le but est annulé. L’arbitre de touche ne lève son drapeau a aucun moment. Visiblement Monsieur Schneider avait également un doute et a décidé d’écouter les plaintes du portier marseillais et d’aller demander l’avis de son assistant qui, cette fois-ci, se souvient d’un pailladin hors-jeu. Une scène bizarre, à la limite du légal, mais qui fera prendre la bonne décision au corps arbitral.

Un grand n’importe quoi injustifié.

Au sortir de ce match, la frustration est ultra légitime. Le sentiment de vol aussi, sur le coup. Et je dis bien sur le coup. Au Stade ou devant sa télé les esprits étaient chauds. Il faut reprendre le contexte, match du Dimanche soir face à un concurrent historique avec une vraie rivalité. La Mosson est pleine, outre l’énorme parcage phocéen qui permet de mettre une superbe ambiance, on retrouve des maillots bleus un peu partout dans les tribunes. Et ça, ça rend fou. Très difficile de se contenir quand ton équipe prend un but et que tu vois dix mecs se lever en se congratulant devant toi. Au fond les gars supportent leur équipe et on ferait tous pareil, ça fait juste archi mal au cœur. Donc bref ce grand match crée quand même une certaine tension voir même le feu quand la Butte fait littéralement cramer des sièges au coup d’envoi.

Après avoir vu les images on se rend compte que seul le pénalty marseillais est injuste et que la main d’Abdennour se discute très fortement. Monsieur Schneider a même pris une décision incroyablement juste en annulant le but de Camara. C’est l’action qui souffre le moins de contestation de tout le match mais comme elle intervient en toute fin de match elle rend fou. C’est le scénario et l’accumulation avec les deux autres actions qui fait exploser cette rage envers l’arbitre. Car au final il y a sûrement erreur(s) mais pas de complot, pas de privilège pour la grosse équipe, pas d’anti-MHSC… juste une erreur, un match raté par l’arbitre. Et si on rediscute tout, Hilton prend peut être rouge sur Germain, Guingamp nous bat peut être 2-0 mercredi… C’est le foot. Mais que la rage et la frustration ne se transforment pas en réactions idiotes.

On termine quand même sur une note drôle, avec l’image de la soirée voir de l’année. On passe à deux doigts d’un air-coup de poing légendaire. Le panneau pub qui tremble, les dents serrées, le bras qui fait un 360… C’est magique.

https://twitter.com/CanalFootClub/status/937440747061686272

Passionné du football vrai, du Montpellier Hérault et toujours à la recherche de Belhanda.

One thought on “Mr Schneider : 3 actions pour une soirée floue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *